Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le n° 2 (mars 2008) du tout nouveau magazine BD Casemate présente une interview de Thierry Flamand, chef décorateur du projet d'adaptation cinématographique de La Marque jaune qu'avait mené, puis abandonné, le réalisateur James Huth entre 2001 et 2003.
Un projet grandiose, mais assez éloigné de l'album que nous connaissons. L'objectif étant d'attirer le public des films d'action américains, on en adoptait les méthodes : Marque Jaune dotée du superpouvoir de faire fondre ce qu'elle frappait, Septimus diffusant l'onde Méga vers le monde entier et, afin d'asservir celui-ci, disposant d'une véritable armée équipée de Pistoflashs et d'engins tels que l'HydroWade ci-dessous ! (plus de détails sur le site de Thierry Flamand,  rubrique Works, puis Movies, puis Yellow M)
 
hydrowade.jpg
Ce projet de film est d'ailleurs mort de sa propre démesure, lorsque, James Huth devant revoir à la baisse ses ambitions initiales trop coûteuses, les investisseurs pressentis ont été moins intéressés. Faut-il vraiment le regretter ?
 
Innovation intéressante de ce scénario, que n'aurait peut-être pas désavouée Edgar P. Jacobs, l'introduction d'un personnage féminin pour épauler Blake et Mortimer dans leur lutte, en la personne d'une scientifique asiatique qui aurait été incarnée par l'actrice chinoise Gong Li, Rufus Sewell et Hugh Bonneville devant interpréter respectivement Francis et Philip.
 
Rappelons pour finir qu'un nouveau projet d'adaptation de La Marque jaune a été lancé récemment par le réalisateur espagnol Alex De La Iglesia, dont on espère que, ayant commencé sa carrière comme dessinateur de bande dessinée, il saura rester plus proche du synopsis de Jacobs. Plus de détails dans l'article déjà consacré à ce projet.
 
 
Venez en discuter sur le forum Marque Jaune.
Article rédigé par Laurent le 22 février 2008 à 16:39
Tag(s) : #Blake et Mortimer au cinéma