Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Fred, animateur du forum Centaur Club, a pu posé quelques questions à Philippe Wurm au sujet des projets que celui avait menés sur la série Blake et Mortimer, projets dont vous nous avons présenté récemment quelques extraits (ici et ). Voici les questions de Fred et les réponses de Philippe Wurm.
 
Que représente pour vous l'univers de Blake et Mortimer ?
Une passionnante lecture d'enfance. Après avoir découvert Tintin et Spirou (de Franquin), j'avais l'impression de rentrer dans le monde des adultes en lisant les Blake et Mortimer !    
 
http://olrik.o.l.pic.centerblog.net/o/e33c7ef7.jpg  
En quelle année ce projet d'aventure de Blake et Mortimer a-t-il été réalisé?
En 2009.

Est-ce que c'était la première fois que vous vous essayiez au monde de Blake et Mortimer?
Oui.
 
Est-il possible de connaître en quelques mots le sypnosis de l'histoire ?
Non.
 

Savez-vous si le scénario que vous a proposé Jean Dufaux est proche du scénario qu'Antoine Aubin est en train de dessiner ?
Je ne le sais pas, mais on peut le supposer.
 

A quel moment le projet n'a pas était retenu par Dargaud ? et savez-vous pourquoi ?
Le projet a été présenté en juillet 2009 et la réponse négative est venue en septembre de la même année.

Combien avez-vous réalisé de planche de cette aventure de Blake et Mortimer ?
Trois.
 
Avez-vous réalisé des planches test comme d'autres dessinateurs?
Non. Les trois planches sont un test en soi.
 
Si vous avez dessiné plus que ces deux planches, est-il possible de les mettre en ligne sur le forum ?
Je ne le souhaite pas.
 
Est ce qu'il est possible de montrer sur le forum, quelques recherches ou esquisses graphiques que vous avez exécutés pour cette histoire ?
Non.
 
http://www.centaurclub.com/forum/Fred/divers-test/Olrik-dedicace-Wurm4.jpg
Parmi Blake, Mortimer et Olrik lequel est le plus difficile à dessiner?
Les trois ! Jacobs les représentait parfaitement. Il avait l'avantage de les avoir créés et, pour cela, il était parti de modèles existant (ses amis Laudy et Van Melkebeke, et de lui-même pour Olrik ). Cela signifie que ces héros étaient un mixte entre son observation et son ressenti des personnages. Cela se retrouve dans ses dessins qui sont une synthèse parfaite de volume et de graphisme épuré. Pour les successeurs il n'y a pas d'autre choix que de partir d'autre chose tout en faisant la même chose et c'est pour cela que c'est très compliqué.
Article rédigé par Fred le 6 décembre 2011 à 08:00
Tag(s) : #Interviews en ligne