Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le feuilleton de la datation de La Marque Jaune continue sur notre blog !

 

En effet, après l'avis des deux spécialistes Benoît Verley et Eric Saussine, la réponse d'Yves Sente, scénariste de la série, la réaction de Ted Benoit, dessinateur de 2 tomes de Blake et Mortimer, nous connaissons aujourd'hui la réaction et la position de Viviane Quitelier, petite-fille (par alliance) d'Edgar P. Jacobs sur la datation de l'histoire de La Marque Jaune, point de scénario qui passionne les fans.

 

Viviane est bien connue des passionnés de Blake et Mortimer, grâce à son blog et également pour son excellent livre E.P. Jacobs : Temoignages inédits, où elle raconte les discussions qu'elle a eues avec son grand-père pendant son enfance, donnant ainsi de nombreuses réponses à certaines questions relatives au père de Blake et Mortimer.

 

couv-jacobs-quittelier

 

Dans un article sur son blog, elle réagit aux différents articles parus sur notre blog concernant la datation de La Marque Jaune, ayant pris soin d'attendre que chacun donne son opinion.

 

Voici quelques morceaux choisis. Pour voir l'intégralité de son analyse, lisez son article sur son blog.

 

"La recherche de datation de La Marque Jaune a suscité bien des réactions et des hypothèses, des contradictions et incompatibilités de dates apparaissant dans chacune des suppositions, à savoir celle de Benoît Verley et Eric Saussine, Yves Sente et enfin Ted Benoit.

 

(...)

 

Il faut se rappeler, qu'avant La Marque Jaune, Jacobs s'était lancé dans deux très longs récits. Il n'était pas question d'entrer dans un quelconque format en dehors des parutions hebdomadaires du journal Tintin, ni d'envisager une lecture d'un seul trait. L'Enigme de l'Atlantide et les histoires suivantes auront exactement 64 pages. La Marque Jaune en a 68 et a dû être écourtée. Jacobs a écrit dans son Opéra de Papier que les dernières planches furent terminées en catastrophe ! Il a été contraint de réduire le nombre de pages et de remanier le découpage établi antérieurement sous les conseils de son ami Jacques Van Melkebeke. C'est à peu près alors qu'un certain format a été imposé par l'éditeur en vue d'imprimer l'histoire en un ou deux albums.

D'autre part, les parutions dans le journal Tintin se succédaient de semaine en semaine, à raison d'une planche pour Jacobs. Et Jacobs n'a pas toujours respecté ce délai, ayant de bonnes raisons expliquées dans mon livre E.P.Jacobs Témoignages inédits, édition Mosquito. En ce qui concerne La Marque Jaune, le décès de la mère de Jacobs a occasionné une interruption de l'histoire pendant une semaine dans le journal Tintin.

Jacobs orientait aussi sensiblement son scénario au fil de son travail et des planches. Il aimait insérer certains faits de sa vie privée, professionnelle ou en rapport avec le vécu des modèles de ses personnages.

 

Nous savons encore qu'en 1954-1955, immédiatement après l'élaboration de La Marque Jaune, Jacobs a remanié la page 49 du Mystère de la Grande Pyramide pour un problème de datation en vue de la parution de l'album. Il tenait à déplacer un article paru dans la presse en l'intercalant quelques pages plus loin, afin de laisser plus de temps à la police de mener son enquête. Ce changement a donc été réalisé dans le but d'une lecture continue, et non plus découpée au fil des semaines. Jacobs avait donc corrigé une erreur de logique évidente.

 

(...)

 

La Marque Jaune a donc dû être écourtée. Si elle avait été prolongée de quelques semaines comme cela était prévu au départ, la dernière planche aurait peut-être coïncidé avec la semaine de Noël. Qui sait ?

 

(...)

 

Le 7 décembre est le jour d'anniversaire d'une vieille connaissance !

Mon grand-père paternel Henri Quittelier, alias Olrik et la Marque Jaune, est né à St-Gilles (Bruxelles) le 7 décembre 1906... Jacobs profite des moindres occasions pour signer, habilement, les faits liés à ses modèles et rappeler une vieille histoire : "A moins que ce ne soit le début de quelque diablerie nouvelle !?..." 

 

(...)

 

"

 

Vivane Quittelier.

 

 

 

Source : http://viviane-quittelier.skynetblogs.be/archive/2012/01/16/datation-de-la-marque-jaune.html

Article rédigé par Christian le 25 janvier 2012 à 07:00
Tag(s) : #Articles divers